Excutoire

7 déc

Un jour je serais avec celui que tu m’as forcé à rencontrer. Il ne sera pas toi. Il sera tout ce dont je rêve sauf toi. Il me comprendra et me respectera. Il me fera surement rire et je saurais anticiper ses sourires. Il prendra ma main pour me rassurer et d’un regard me rappellera que tout va bien aller. Il soufflera sur mes doigts pour les réchauffer. Il chassera de ses lèvres les larmes qui couleront sur mes joues. Et son souffle retiendra mon attention. Tout va bien, il est toujours là.

Il ne faudra pas qu’il m’aime. Il souffrira. S’il m’aime, il devra en subir les conséquences. Il payera surement pour tes erreurs. Pour les blessures faites. Il essayera de les faire cicatriser. Il couvrira ma peau de son regard et balayera mes doutes d’un revers de la main.

Il ne faudra pas que je l’aime. Si je l’aime c’est que je ne t’aime plus. Et je t’ai tant dans la peau que ça me fait mal, que j’ai mal à en chialer. Parfois, quand nous ferons l’amour, c’est ton nom que je murmurerais. Je n’essaie pas le blesser. Je ne le veux pas. Et je me battrais pour être la femme parfaite qu’il mérite. Celle que j’étais et que tu n’as pas su garder.

One Response to “Excutoire”

  1. Emilie 27 mars 2013 at 19 h 56 min #

    Je découvre cette page, j’adore!
    Et cet article.. désespérément vrai .
    Merci de mettre des mots là où je ne suis pas assez douée pour ça

Leave a Reply