J’ai testé pour vous : le Big Mac.

28 déc

Bon, en fait, non, j’ai pas testé pour vous, parce que je dois être la dernière personne au monde à n’avoir jamais mangé de Big Mac.

A l’aube de 2013, et comme j’ai quasiment fini ma to do list de trucs sales à faire au lit, j’ai décidé que NON, je ne mourrais pas ignorante.

Je commande donc un menu Big Mac au Mac Do. Entre nous, je ne connais pas la différence entre un Big Mac, un CBO, un Royal Cheese, un Royal Deluxe. Tout ce que je sais c’est que moi je bouffe un Fish. Depuis 12 ans. J’ai donc demandé ce que mon entourage commande généralement.

Je sais pas comment c’est en France, mais ici, il n’y a pas de fromage dedans. Ce qui m’arrange un peu parce que j’ai jamais compris l’intérêt du fromage fondu. Ces Toastinettes à la con, ça a le goût de la mort. Fondue.

Me voilà, archi contente d’enfin me dépuceler de ce sandwich, avec la certitude de ne pas mourir ignorante. J’ouvre la boîte… Nan, mais c’est sérieux toute cette salade. Pourquoi ? Y’a eu un prix sur l’iceberg ? Ca cache quelque chose dégueu dans le sandwich ? Une fois que t’as enlevé la plantation saladière de ton Big Mac, il reste 3 morceaux de pain, 2 steaks et des oignons émincés.

PUTAIN y’a pas le cornichon ? C’est le seul truc que je voulais, ce putain de cornichon un peu sucré, là, trop bon. Chai pas, une tomate ? Un truc exotique ? En revanche, y’a une espèce de sauce rosée.

Vous connaissez un aliment rose vous, hormis la bettrave et la grenade ? Je soupçonne cette sauce d’être à base de cranberry. Qui est un fruit totalement obsolète sans vodka.

J’ai pas fini mon Big Mac car une boite de nuggets m’attendait et me regardait en me suppliant de la manger.

Il n’y a aucune chute à cette histoire, je dormirais juste moins conne ce soir. (J’ai mis un conditionnel, parce qu’on est pas sûr…)

 

No comments yet

Leave a Reply