La PPM, en 4×3 sur les Champs.

23 juin

A un moment, l’idée – idiote – d’adapter LPPM m’est venue. Et quand j’ai vu la foule en liesse, vous donc, m’encourager, j’ai capté la portée de ce blog.

Il a bien fallu que je me replonge dans mes archives. Un peu plus de 200 posts, tous inadaptables et inadaptés. C’est drôle de se relire, de voir l’évolution du bordel. 2 grosses ruptures, avec toutes les phases que chacune comprend. Les ups and downs. Les plans culs (ir)réguliers. L’introspection. L’expat’…

Mais surtout comment survivre quand tu te retrouves sur le marché de la meuf à 30 piges passées, le corps un peu moins tonique, la gueule de bois toujours plus violente, et les meufs de 20 ans aux dents qui rayent le parquet (les putes) ?

Mon journal de bord est devenue un pêle-mêle de trucs et astuces, bien souvent volé à mes copines. Et en relisant tout ça et quand je me vois, j’me dis que j’ai fait un bon boulot. Je suis teeeeellement à 10 000 lieues de LPPM d’antan, j’ai survécu à tout et franchement, je me marre bien à vous écrire tout ça.

J’ai encore 10 000 histoires à vous raconter. Et plein, aussi, que j’ai pas approfondies ici.

Et j’ai hâte.

 

Comments are closed.