Le Faste Furieux.

4 juin

Fast-Furious-6-Official-Super-Bowl-Spot-2013-Trailer-1080P-Hd

Il a été établi que je ne suis pas une grande fan des mecs trop beaux. De toute façon, je suis assez belle pour deux. En racontant l’histoire du plombier à une copine, il m’est revenu une histoire tout aussi terrifiante.

Je dinais tranquillement d’un couscous maison avec des amis lorsque, en janvier 2012, mon téléphone se mit à vibrer. Chouette, un SMS. « J’ai changé de numéro, tu peux désormais me joindre sur le nouveau : 06.XX.XX.XX.XX. Bisous Kevin ». 

C’était à l’époque de la mise sur le marché de Free et de ses forfaits à 2 balles, tout le monde changeait de numéro tout le temps et c’était vachement agaçant. Le truc c’est que je ne connais pas de Kevin, ni à ce numéro, ni à l’ancien. Mais je suis une meuf polie, voyez, donc j’ai répondu. « Hey Kevin, merci pour ton message, mais je ne te connais pas, alors ta puce Free, tu peux te la carrer où je pense. Bisous ».

C’est ainsi que ma relation épistolaire avec Kevin a commencé. J’étais célibataire et je n’avais aucune raison de ne pas entretenir une relation virtuelle avec ce mec qui ne s’était visiblement pas trompé de numéro mais dont j’avais aucun souvenir. Au fil des messages, le Kevin semble se révéler le mec parfait : 32 ans, un putain de job d’architecte, métissé juif russe et antillais et après avoir bataillé pour avoir son nom complet, j’ai pu aller le stalker sur Facebook et me rendre compte du morceau que c’était.

Dans un souci de chronophobie, j’ai accéléré le processus pour décrocher un date. Bon, non, la vérité c’est que le mec était tellement beau que j’avais peur de le laisser sur le marché et de me le faire chiper.

Au bar, Kevin est beau comme un Dieu grec. Enfin Antillais, quoi. Peau métissée, yeux bleux, lèves charnues, 1m90 de muscles inconnus et saillants et de tatouages cachés sous un teesh qu’il manque de faire exploser au prochain shot.

Faut dire que j’avais mis les petits plats dans les grands aussi, je crois que je ressemblais un peu à Deborah Ann Woll, la meuf de True Blood. Je crois.

Au début du rencard, je buvais ses paroles. Au milieu, après 2 verres de Chianti, j’avais choisi les prénoms de nos deux premiers enfants. A la fin, au moment de l’addition, je me demandais quel était mon tour de doigt pour pas que mon alliance soit trop grande.

Oui, j’étais un peu pressante. Mais quand c’est le bon, c’est le bon.

Avant d’envisager de présenter nos parents et de réserver la mairie, je me suis dit qu’il serait de bon goût (vous l’avez ?) de coucher avec lui. Pour être sûre quoi. Sans déc, j’vais quand même pas signer pour 60 ans avec un mec si il est pas Fast and Furious au pieu.

Arrivés sur le lit, je me suis rendue compte que Kevin était effectivement plus Fast que Furious. Pas de préliminaires et un ordre énoncé juste après m’avoir embrassé « Suce-moi ». Bon pourquoi pas après tout. Et une mauvaise baise en missionnaire. Vous avez déjà couché avec un mec bodybuildé d’1m90 en missionnaire ? C’est comme si une chape de plomb vous était posée sur le torse. Impossible de respirer, impossible de s’échapper. C’est Koh Lanta le bordel.

Mais surtout, Kevin se baisait seul. Il était à l’oral du Bac cherchant mon approbation dans ses moindres gestes. « C’est bien ? », « Tu kiffes ? », « Je te fais du bien, hein, bébé ? ». Tout était dans la pose, aucun naturel. T’avais l’impression qu’on était filmés. Le mec se regardait baiser, quoi.

Du coup, je l’ai laissé se regarder. Au milieu dudit coït, je me suis levée pour aller fumer une clope. Si tu te baises mec, tu peux te finir seul, je suppose.

Je n’ai jamais rappelé Kevin et j’ai annulé ma réservation à la Mairie du IXème.

4 Responses to “Le Faste Furieux.”

  1. Wolfus 4 juin 2013 at 10 h 52 min #

    Comme quoi l’habit ne fait pas le moine. Un mec pas trop musclé, pas du tout métisse, passable, une situation correcte, un minimum syndicale quoi peut souvent faire l’affaire et surtout te faire l’affaire … signez ici, ici, et ici maintenant vous pouvez prendre votre pied.

  2. Dahlia 11 juin 2013 at 20 h 51 min #

    MDRRR! J’ai vécu exactement la même situation! Le mec trop beau bodybuildé qui se regarde baiser, il n’y a rien de pire. La déception. Atroce. Je crois que c’est pire qu’un moche effectivement.
    Ma question est, est ce qu’on peut changer la façon de coucher d’un mec? Tu crois qu’on peut lui apprendre à être torride? Un si grand potentiel physique, c’est du gâchis quand même!

  3. sex toy 17 mai 2014 at 12 h 12 min #

    Vous publiez continuellement des articles attractifs

Trackbacks and Pingbacks

  1. La meuf et les chiffres #23 | lameufblog - 30 juin 2013

    […] ne vous ferai pas un article sur le mec qui se baise lui-même La preuve par moi l’a fait mieux que […]

Leave a Reply