Les 6 raisons les plus fréquentes de rupture.

23 mai

J’aimerais sortir avec Idris Elba. Mais je le fais pas, j’aurais trop peur qu’un jour on se sépare. Alors, bon, je lui épargne cette souffrance, tu comprends. On vit dans un monde où la rupture ne tient pas à grand chose. Et en voici les principales raisons.

Jeunes couples, lisez bien. Célibataires, allez chercher du pop-corn et marrez vous.

1/ Le couple parental

Normalement, un couple c’est deux personnes au même niveau. Un mec et une meuf (ou deux meufs, ou deux mecs) adultes qui font des choix ensemble mais qui sont aussi deux entités distinctes. C’est une chose d’être protecteur envers votre mec/meuf, s’en est une autre de prendre les décisions pour lui/elle.

Je me rappelle de ce mec qui avait établi des lois. Il « m’autorisait » à voir mes copines (mais pas trop), il « m’autorisait » à mettre des jupes (mais pas trop), il « m’autorisait » à boire (mais pas trop). DETENDS-TOI MEC. J’ai déjà un père, une mère, j’ai pas besoin d’un troisième parent.

Si un mec me dit « Hey LPPM, s’il te plaît ne pars pas faire le tour du monde en sac à dos et à pied », je l’écouterais et envisagerais son point de vue. Peut-être. N’empêche, j’ai un libre arbitre. Mais celui qui me dit « Je ne t’autorise pas à aller voir tes copines et boire toute la soirée » me donne juste envie de le marave, le prendre en photo, le poster sur Instagram, hashtag #JeTauroriseAallerNiquerTaMere

2/ Les réseaux sociaux

La pire chose qu’il puisse arriver dans un couple, c’est de s’avoir l’un l’autre sur Facebook, Twitter, Instagram… Attention, don’t get me wrong, je suis accro aux réseaux sociaux, je ne peux pas m’en passer. Je pense que le monde n’existe tout simplement pas, si on ne relaie pas l’info sur les Internets. Par exemple, cette manie agaçante de poster sa nourriture prend tout son sens dans ma vie. Qui me croira si je dis que j’ai mangé un moelleux au chocolat si je ne le poste pas sur Instagram ? Hein, qui ? Personne. Ce moelleux n’existe pas, aucune preuve. Rien.

Bon, il faut avouer que cette raison concerne bien plus les nanas, parce qu’on est plus hystériques dramatiques. On a une propension à interpréter le moindre like, poke, RT, favori. C’est comme si on se retrouvait, comme Tom Cruis, devant le mur virtuel et tactile de Minority Report, et qu’on voyait des corrélations qui n’existent pas. Et on se transforme soudain en monstre 2.0.

« Pourquoi elle t’a poke, hein, pourquoi ? Et elle a liké tes status 5 FOIS D’AFFILÉ. J’ai vu, t’as RT son dernier tweet et t’as même ajouté le hashtag #bonnevanne. Tu la trouve drôle, hein ? Elle est plus drôle que moi ? Moi, je suis super drôle, putain, c’est pour ça que tu m’aimes non ? Putain, je t’ai vu t’as posté une photo du concert de Beyoncé alors qu’elle y était aussi. Vous y étiez donc ENSEMBLE« .

DRA to the MA.

DRAMA.

Minority report UI

Je ne blâme pas ces meufs psychotiques, j’en fait partie. Je maitrise si bien le stalking 2.0 que je pourrais en faire un sport olympique. Mais moi, pour éviter les drames et explications vaines toute la nuit, je ferme ma gueule. J’ai besoin de mes 8 heures de sommeil pour épier correctement le lendemain.

3/ Le rebound

On a parfois l’impression que les relations amoureuses, c’est un terrain de basket. T’as loupé le tir, alors t’essaies de mettre le panier au rebond. Tu sors d’une relation qui t’a bien pourri de l’intérieur, tu t’es fait tej, tu t’es fait trompé. Alors tu te complais dans la relation d’après. Oui, avec la gentille nana, polie, docile, qui baise bien en missionnaire, qui fait bien la bouffe et qui la ramène pas trop. Mais soyons sérieux, tout le monde se branle du rebound. Un rebound, c’est pas un putain de dunk, mec. T’es pas Lebron James ! Et un jour, tu te réveilles en se disant « Oh mon D.ieu, j’en ai rien à foutre, en fait ! ». Et tu laisses une meuf dévastée qui va elle même aller chercher un rebound guy. Et ceci, à l’infini.

4/ Les goûts et les couleurs

« Je n’aime pas Michaël Jackson, je pense qu’il était pédophile ». Avant cette phrase malheureuse, mon couple allait plutôt bien. Mais quand j’ai avoué que je ne passais pas ma vie à chanter Smooth Criminal à mon mec et que non, MJ, c’est pas l’idole de ma vie, j’ai bizarrement vu ma robe de mariée se déchiqueter en mille morceaux. Quand on attaque les idoles de son mec, il faut s’attendre à se prendre des reproches longuement enfouis.

« Ah parce que les merdes que t’écoutes, c’est mieux ? Le Wu-Tang, ils ont tout pompé sur Michaël, tu savais ça ? Hein, tu savais ? Et de toute façon, j’ai pas de conseils à recevoir d’une meuf qui sait pas cuire un poulet correctement. Et tu sais quoi, chérie, le sexe c’est devenu DE LA MERDE, je préfère encore regarder la Ligue des Champions que de te baiser, tiens. Mais quoi ? Pédophile ? Avec un avis aussi républicain, j’peux pas avoir des gosses avec toi ».

Voilà, mon couple tient sur l’album Bad. Et si t’allais à Neverland, voir si j’y suis ?

5/ Le foot

J’ai pas de statistiques exactes sur le pourcentage de couples qui explosent pendant la Ligue Des Champions, mais vu la fréquence des matchs à la télé (c’est-à-dire tous les jours), je suis prête à parier qu’on frôle les 99 %. Alors à moins que ce soit pour une double pénétration, mec, lâche cette télécommande.

6/ Les animaux domestiques

« On prend un chat ? » « Non, j’ai déjà un mec dont je dois m’occuper ».

Vanne, engueulade, rupture, valises. Ca a pris 18 minutes.

Vous comprenez mes réticences à répondre aux avances incessantes de Idris Elba, maintenant ?

Rendez-vous service, ne sortez pas avec des humains, sortez avec vos Iphones, c’est quand même vachement plus simple.

5 Responses to “Les 6 raisons les plus fréquentes de rupture.”

  1. Wolfus 23 mai 2013 at 13 h 15 min #

    Ho mon dieu ! Je suis un rebound Guy. Je comprends tout maintenant. Sauf que je n’ai jamais pris de meuf pour rebondir sauf au pied, dans la cuisine, sur le balcon… Enfin on m’a compris o_O’

  2. Silenus 23 mai 2013 at 13 h 24 min #

    Heureusement que le foot ne concerne pas tout le monde.
    J’aurais pensé que le porno et éventuellement les tags différents seraient une source d’embrouilles dans le top 5.

  3. Nessie 23 mai 2013 at 17 h 01 min #

    J’ai eu les six, dont trois dans la même relation. Je rapporte combien de points karmique pour ça?

    Mais blague à part, excellent post comme toujours. Te lire est un plaisir :-)

  4. Nessie 23 mai 2013 at 17 h 03 min #

    J’ai eu les six, dont trois dans la même relation. Je rapporte combien de points karmique pour ça?Mais blague à part, excellent post comme toujours. Te lire est un plaisir :-)

  5. LesPrincessesQuiSeGrattentLesCouilles 28 mai 2013 at 9 h 11 min #

    Super post !!! Merci LPPM ! :)

Leave a Reply