Les signes ne trompent pas.

20 nov

Confessions d’une internaute #4

« Je ne sais pas lire dans le marc de café ni dans les entrailles d’un poulet. En revanche, il y a ces signes qui pourraient nous mettre dans la bonne direction si nous acceptions de les voir.

Il y a quelques années, je suis tombée amoureuse d’un mec pas vraiment disponible. Après des mois de textos, de prises de têtes, de rendez-vous manqués, on a fini par se trouver. Un soir après la ballade sous la pluie sur les quais de Seine (qui doit être à peu près le plan drague de tous les parisiens), on s’embrasse dans un café. Après des ruptures, des pleurs, des drames dignes des feux de l’amour, on se sépare définitivement. Des années plus tard, je repasse devant le café dans lequel nous avions échoué cette nuit-là. Son nom ne s’invente pas : Les Comédiens. Avouez que pour un mec qui vous explique qu’il va vous épouser alors qu’il a une femme qui l’attend à la même heure dans leur petit nid, c’est bien pensé. Vous pouvez penser que c’est un hasard, ou que les signes ne trompent pas… Et qu’il aurait sans doute mieux valu courir à l’autre bout de la ville plutôt que d’accepter de se laisser embarquer dans ce plan.

Mais comme une fois ne suffit pas, j’ai recommencé cet exploit. Quasiment même scénario : le mec pas vraiment disponible (visiblement une spécialité maison), de nombreux textos, mails, coups de fil. Et puis arrive la soirée des quais de Seine et le bar du dernier verre. Cette fois, je suis un peu moins naïve mais beaucoup plus saoule. Donc pas très envie de me prendre la tête avec ces signes qui persistent à me faire comprendre que mes choix sont rarement les bons. Donc je fonce tête baissée. Cette fois ci le bar s’appelle « Le N’importe quoi » (je vous vois lever les yeux au ciel, les parisiens !!!). Ca non plus ça ne s’invente pas et pour commencer une histoire ça en dit long. Finalement le nom de cet endroit résumera assez bien cette aventure de très courte durée. Tout a été n’importe quoi de la rencontre à la « rupture » en passant par les milliers de conversation où personne ne comprend ce que l’autre raconte, etc…

Le problème des signes c’est qu’il faut avoir envie de les voir même lorsqu’ils ne vont pas dans votre sens. Il y a évidemment d’autres éléments plus tangibles qui auraient pu me faire réagir plutôt que le nom du lieu du premier baiser. Il n‘y a pas besoin de se faire draguer dans un bar avec un nom à coucher dehors, de temps en temps les signes sont beaucoup plus évidents. Mais avons-nous envie de les voir ? Généralement quand vous avez bataillé pour un rendez-vous à coup de bélier c’est que la personne en face n’est pas disponible. Elle finira éventuellement par céder. Pourquoi pas ? Mais vous resterez sur votre fin/faim devant quelqu’un qui à part quelques rares exemples où il a vaguement été bouffé par la culpabilité vous montre tous les signes de celui qui n’est pas intéressé. Pendant que de votre côté, vous cherchez tous les indices même minuscules pour croire que vous lui plaisez. Parce que c’est souvent dur de se dire à soi-même « He’s not that into you ». »

Si vous voulez en parler, me parler, vous parler : lapreuveparmoi@gmail.com

Merci, aussi, surtout.

 

 

3 Responses to “Les signes ne trompent pas.”

  1. Linax 26 novembre 2013 at 15 h 45 min #

    Merci pour ces belles phrases. Vous devez être quelqu’un de vraiment bien. Je suis séduit par la beauté de ton esprit (ou plutôt, ton état d’esprit). Encore merci. Cette lecture m’a fait beaucoup de bien.

    Sincèrement.

  2. chamalo 5 janvier 2014 at 0 h 48 min #

    Ton récit vient miraculeusement éclairer mon esprit! Oui, oui, tu as raison, tant raison que je ne le voyais pas moi même. Il fallait que quelqu’un me le dise clairement je crois.
    Merci « internaute » ;-) et bonnes futures rencontres cette fois-ci!

  3. Linax 27 janvier 2014 at 14 h 26 min #

    Depuis que j’ai découvert cet article, je reviens souvent le relire et croyez-moi, ça me donne encore les mêmes sensations que celles que j’avais connues en le découvrant pour la première fois. C’est magique !

Leave a Reply