Petits seins, petits desseins ?

21 août

Lors de la création du monde, à l’époque du jardin d’Eden, il y a eu une grande distribution d’atouts et d’attraits. Du lundi au vendredi, Dame Nature s’est lâchée. Le samedi, c’était shabbat. Il fallait être matinale et assidue pour avoir le max de privilèges. Le lundi, Dame Nature a distribué le ventre plat. Le mardi, les fesses. Le mercredi, les seins. Le jeudi, les jambes fuselées. Et le vendredi, la belle gueule.

Megan Fox, cette salope, par exemple, elle avait foutu son réveil à 4h30 tous les matins, comme si elle se réveillait pour le Ramadan et maintenant, elle est full option.

Moi, le mercredi matin, j’ai eu un problème. Ravie et contente d’avoir eu mon joli cul le mardi matin, on a fêté ça aux shots de vodka. Un shot en amenant un autre, je me suis retrouvé à chanter « elle est des nooootres, elle a eu ses fesses comme les auuuutres » à ma meilleure amie.

Du coup, mercredi matin, elle et moi on se cogne une gueule de bois carabinée et on entend pas le réveil. On se réveille, on court à la distribution de seins et on trouve la PORTE CLOSE !

30 ans plus tard, dans la cuisine de mon lieu de villégiature, alors que j’étais tranquillement en train de couper en cubes différents types de tomates (il en existe des noires, le saviez-vous ? C’est pas dégueu.), un doute m’assaille : « Et si j’avais toujours admis que la taille de mes seins ne dérangeait pas les mecs alors que ce ne serait qu’un vaste mensonge ? ». Je me suis toujours reposée sur mon fessier, comme acquis de ma féminité / bonnassitude.

Me voilà donc en plein Truman Show, incapable de croire à la véracité de ce qui m’entoure. Quelque part entre la crise de larmes et celle de spasmophilie, je lance un sondage Twitter. Mes followers, jamais les derniers pour la ramener, SAVENT j’en suis certaine.

Je poste donc le message suivant : « #Sondage Les mecs que pensez vous des petits seins ? Soyez sérieux, c’est pour l’Unicef ». Ils m’ont crus, ces cons.

J’attends, je regarde mon BlackBerry comme le Messie en attente de la réponse divine, la parole absolue, la vérité t’as vu.

(Vous avez remarqué que je suis repassée au BlackBerry ? La tristesse de ma life. Sans seins et sans Iphone, comme dirait Rika Zarai)

Réponse #1 de @DirtyFab08

« J’aime tous les seins du gros bien lourd au petit sexy (mais pas trop petit). Il faut que le petit sein soit petit, rond, qu’il tienne, une aréole de taille normale (peut importe sa couleur) et un joli mamelon. Pour le kiffe c’est du basique : mordiller le téton, le rouler entre les doigts, les dents, les lécher. »

Réponse #2 de celui qu’on appellera le Twitto Influant Anonyme

« Les seins c’est comme les fesses, tout est question de proportion et d’allure. Fine avec peu de seins ça marche. Pour moi Fesses >>> Seins. »

Réponse retwittée et confirmée à plein poumon par @th0mas

A ce stade, se mêlent mes copines. @holycamille m’envoient ses seins par MMS, pour « savoir si ils ne sont pas trop petits », @La_Youte me dit « et moi j’veux voir » et moi, je ne trouve plus l’huile d’olive pour assaisonner la salade de tomates.

Réponse #3 d’un homme qui souhaite rester anonyme

« Petits seins, gros seins, c’est les mamelons et les tétons qui comptent, pas la taille. Voir le téton s’ériger et se gonfler de sang c’est ce qui est sympa, ca a un petit gout de fer qui sent l’excitation. Et le mamelon parce qu’un mamelon tout rond c’est beau, point barre. Et c’est tjrs CA qui est caché, pas la taille ni la forme du sein que de toute façon tu vois ou tu devines bien en fonction des sapes »

Moi cette réponse je la trouve intéressante. Est-ce que ça voudrait dire que l’idée de petits seins qui se devinent sous un tee shirt blanc est plus érotisante qu’un décolleté avec des boobs énormes ?

Ou, exprimé de manière différente par @cioldez :

« Une meuf sans seins et un gros cul est-ce mieux que de gros seins laiteux ? »

Pendant ce temps, à Véra Cruz, 4 de mes copines m’ont MMS-ées leurs seins, comme si un contest silencieux s’organisaient entre nous, telles des fourbes.

Et je perdais, en plus.

Réponses #5 et #6, respectivement de @Lal1g et de @DanyBruyant

« Gros ou petit, moi je m’en fous ! Je suis plus orienté par le fessier ! »

« J’ai pas de règles même si un peu de seins, ça ne fait pas de mal quand même. Mais le fessier l’emporte sûrement »

ENIGME : Devinez de quelle couleur sont ces deux hommes… Un antillais se cache parmi eux.

Enfin arrive la réponse la plus imagée, culturelle et jolie par @helegrodcrane

« Gainsbourg disait de Birkin qu’elle avait les proportions parfaites parce qu’elle ressemblait à une statuette africaine »

Alors maintenant, vous nous lâchez OUI ?

J’ai jamais fini ma salade de tomates car,  traumatisée par les boobs de mes potes, j’ai passé la soirée à tourner compulsivement les Pages Jaunes à la recherche d’un chirurgien express. Et je me suis faite poursuivre par l’Unicef pour utilisation frauduleuse de leur acronyme sur un réseau social.

Mais, au fond, je suis contente de voir que les mecs ne sont pas si superficiels que ça et qu’on peut arrêter de complexer pour un oui ou pour un non.

CIMER, je retourne booty shake.

Update 1 : Ne me demandez pas les MMS des seins de mes copines, ça n’arrivera pas.

Update 2 : La morale de cette histoire, les filles : tant que vos seins rentrent dans les mains de votre mec, il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

One Response to “Petits seins, petits desseins ?”

  1. Doodouille 11 février 2013 at 17 h 48 min #

    Les photos de tes copines sont non négociable ??? Haha
    Blague à part, j’avais pas été aussi loin dans ton blog donc évidemment je découvre ce post et j’ai envie de dire, les petits seins c’est tellement sexy…
    Et je dis pas ca parce que comme toi j’ai loupé le coch’ le jour de la distribution.
    Mais bon chacun voit midi a sa porte comme on dit.

Leave a Reply